Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale prévoit d’étendre le bénéfice de ce dispositif d’aménagement des fins de carrière aux personnes en forfait jours et aux mandataires sociaux. Il ne concerne actuellement que 2 % des nouveaux retraités.

Une digue s’apprête à céder en matière de retraite progressive , un dispositif qui permet de profiter d’une partie de sa retraite tout en continuant à travailler à temps partiel. Les salariés en forfait jours et les mandataires sociaux vont pouvoir en bénéficier à partir du 1er janvier. Jusqu’à présent, il fallait être aux 35 heures hebdomadaires pour y avoir droit. La mesure est inscrite dans l’avant-projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2022 , dont « Les Echos » ont pris connaissance. Lire la suite

Par Solveig Godeluck, Les Echos, 28 septembre 2021